Les avantages d’un système de couverture en bitume modifié autoadhésif

Face à la pénurie de main-d’œuvre et au besoin de maximiser les profits, les couvreurs commerciaux ont dû trouver de nouveaux moyens de passer efficacement d’un projet à l’autre. Les méthodes traditionnelles de couverture à faible pente qui utilisent de l’asphalte vadrouillé ou une soudure au chalumeau sont soumises à des contraintes d’application et à des considérations de sécurité pouvant augmenter le temps passé sur un chantier et créer des défis pour les travailleurs, entraînant une augmentation des coûts d’assurance des entrepreneurs. Les méthodes d’installation traditionnelles peuvent également générer des émanations gênantes pour les clients.

Les systèmes de couverture en bitume modifié SBS (styrène butadiène styrène) autoaudhésifs (« mod bit ») offrent aux couvreurs une alternative sûre, propre et rapide à ceux installés de manière traditionnelle. Une fois installés correctement, les systèmes autoadhésifs peuvent offrir la protection de ceux appliqués avec un adhésif à base d’asphalte chaud ou froid (à base de solvant) pour une fraction du travail ou du temps, le tout sans les désordres, les vapeurs, les tracas ou les risques de sécurité supplémentaires. Disponibles avec une variété d’options de feuilles de base, de revêtements de toit froids, de résistance aux chocs, de résistance au soulèvement et de résistance au feu, les produits autoadhésifs sont suffisamment polyvalents pour s’adapter à presque tous les projets de couverture résidentielle ou commerciale à faible pente.

Considérations avant l’installation

Chaque couvreur professionnel connaît les outils généraux nécessaires pour effectuer une installation de toit à faible pente. La couverture autoadhésive nécessite quelques outils spécialisés, mais faciles à acquérir :

  • Un rouleau lesté pour presser la membrane en place
  • Une truelle appropriée pour appliquer l’adhésif sur les détails de solin (si vous n’utilisez pas de soudeuse à air chaud)
  • Pistolet à calfeutrer pour appliquer des adhésifs
  • Outil de vérification de couture pour vérifier les petits vides

De plus, en cas d'apprêt :

  • Rouleau (debout) à long manche avec poil de 1/8 po à 1/4 po pour appliquer un apprêt (poils de 1/8 po pour surfaces lisses, poils de 1/4 po pour des surfaces plus poreuses)

Par temps froid :

  • Remplacez la truelle par une soudeuse à air chaud (si les instructions du fabricant l’appellent)

En règle générale, pour les applications résidentielles, une couverture autoadhésive ne doit être appliquée que sur des plateformes en contreplaqué d’au moins 1/2 po d'épaisseur et les panneaux de particules orientées (OSB) d'au moins 7/16 po d’épaisseur, chacun avec une pente minimale de 1/4 po. Il est recommandé de fixer mécaniquement une feuille d’ancrage à la plateforme en bois avant de coller une couche intermédiaire ou de finition autoadhésive.

Pour les applications de couverture commerciale, il est important de prendre en compte l’emplacement et les besoins du client, ainsi que les exigences de code du bâtiment local. De plus en plus, les nouveaux codes et règlements du bâtiment demandent l’utilisation de produits autoadhésifs en raison de leur installation respectueuse de l’environnement. La couverture autoadhésive peut être installée rapidement sans déranger les clients qui vivent ou travaillent dans un bâtiment, ce qui en fait un excellent choix pour les projets de couverture impliquant des bureaux, des restaurants, des écoles, des hôpitaux et des hôtels; des endroits où le confort du client est primordial.

Couverture monocouche autoadhésive par rapport au polyoléfine thermoplastique

Les systèmes de couverture en bitume modifié autoadhésifs présentent plusieurs avantages par rapport aux systèmes de couverture monocouche TPO. Les membranes de couverture monocouche en polyoléfine thermoplastique (TPO) sont généralement offertes avec une garantie de 20 ans, mais les fabricants en sont maintenant à la sixième itération de leur formule et doivent encore résoudre efficacement les problèmes de fissuration, d’érosion et de performances qui peuvent se produire bien avant le délai de 20 ans. La formule du bitume modifié au SBS utilisé dans les couvertures autoadhésives est restée inchangée depuis plus de 40 ans. De plus, les systèmes de couverture autoadhésifs sont généralement installés en deux ou trois couches, ce qui réduit les risques de fuites par rapport à une installation monocouche. Les toits monocouches TPO se situent entre 40 et 80 mils d’épaisseur, alors que la plupart des systèmes de couverture autoadhésifs vont de 180 à 380 mils, rendant les systèmes autoadhésifs moins susceptibles de se perforer lors du trafic piétonnier. Même avec une installation à plusieurs couches, la main-d’œuvre associée aux systèmes de toit modulaires autoadhésifs est inférieure à celle des couvertures de toit en TPO. Alors que les coûts de matériaux sont plus élevés pour les systèmes multicouches, les coûts d’installation pour les revêtements de couverture en TPO et ceux de couverture autoadhésifs sont généralement comparables, et les coûts de main-d’œuvre pour les systèmes autoadhésifs sont considérablement inférieurs.

Tous les produits autoadhésifs ne sont pas égaux

Alors que de nombreux fabricants de bitume modifié proposent une gamme de produits autoadhésifs, les performances du produit varient selon les marques. Lors du choix d’un produit de couverture autoadhésif, les entrepreneurs doivent demander ce qui suit :

  • Dans quelle mesure le produit adhère-t-il au substrat de couverture?
  • Dans quelle mesure la feuille de finition adhère-t-elle à la couche de base ou aux couches intermédiaires?
  • L’adhésif peut-il résister aux contraintes de dilatation et de contraction sans décoller, en particulier au niveau des recouvrements latéraux, des recouvrements d'extrémités et des détails?
  • Dans quelle mesure le produit gère-t-il par temps froid?
  • Le produit s’émousse-t-il ou se compresse-t-il avec le trafic piétonnier par temps chaud?
  • Dans quelle mesure les granulés sont-ils retenus sur la feuille de couverture?
  • Le film de protection s’enlève-t-il rapidement et facilement lors de l’installation?
  • Le produit est-il fabriqué avec une qualité constante, conformément aux considérations ci-dessus?

Comme tout produit, les produits autoadhésifs ont leurs limites. En général, il devient difficile pour ces produits d’obtenir une pleine force d’adhérence lorsque les températures descendent en dessous de 40 °F. Pour cette raison, certains couvreurs qui préfèrent les systèmes mod bit autoadhésifs ont recours à d’autres systèmes pendant les saisons d’automne et d’hiver.

Grâce à la recherche et au développement, toutefois, les nouveaux systèmes autoadhésifs peuvent atteindre une force de liaison totale en utilisant des techniques telles que le soudage à l’air chaud pour les détails de solin, permettant aux couvreurs de gagner du temps et de la main-d'œuvre. Et si un autre avantage de la couverture autoadhésive est une exigence de formation réduite, la formation reste importante. Une équipe non entraînée peut perdre du temps et de la matière en essayant d’appliquer correctement des produits en rouleau autocollants, en particulier à des températures élevées. 

Avec une couverture autoadhésive, il est facile de fournir aux clients un toit fiable, étanche et à faible pente, tout en minimisant les perturbations, en assurant la sécurité des employés et en minimisant le temps passé sur le chantier.

Pour en savoir plus sur la couverture pour toits à pente faible autoadhésive, visitez le site www.certainteed.com/commercial-roofing/.

Suivi par contently :